Rechercher
  • Manon Paquette

Quiconque a traversé la vallée du désespoir...

Dernière mise à jour : 2 mars


Quiconque a traversé la vallée du désespoir et en est ressorti de l'autre côté, sait que même dans cette ténèbre, des gemmes précieuses peuvent être trouvées. Souvent, leur scintillement est imperceptible au voyageur le plus aguerri alors qu'il est immergé et noyé dans l'expérience de cette profonde douleur. Lorsque nous nous trouvons dans un état de désespoir, il importe de savoir, qu'il y a notre être profond qui veille sur nous, afin de ne pas abandonner.


Durant ces expériences douloureuses, il importe de nous arrêter et respirer profondément et nous rappeler que nous traverserons cette vallée, arriverons de l'autre côté de cette période troublée et émergerons avec quelque chose de nouveau à offrir.


Il semble que le désespoir existe depuis aussi longtemps que l'être humain ; cette émotion fait partie de sa vaste expérience ! De nombreux grands créateurs, artistes, enseignants et visionnaires ont traversé des périodes de dépression et de désespoir en les exprimant. Leurs mots, leurs images, leurs oeuvres et leurs vies peuvent servir de balises dans l'obscurité, même s'ils ne peuvent pas toujours nous en faire sortir immédiatement.


En fin de compte, nous devons trouver notre propre chemin, et c'est pourquoi le désespoir nous submerge souvent quand il vient ; nous doutons que nous ayons les ressources pour faire face seul à une telle expérience, si intense. C'est alors que nous avons à nous souvenir de cette part de sagesse, en nous, qui peut nous venir en aide et savoir avec certitude que celle-ci a ce qu'il faut pour nous aider à continuer à avancer dans la direction bienveillante de sa lumière intérieure.


Même si cette traversée nous appartient et que nous avons à compter sur nous-même, cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas demander de l'aide. Nos amis et nos familles peuvent nous aider, tout comme nos guides intérieurs et nos mentors de l'invisible. Ils peuvent servir de flambeau qui brûle dans cette nuit de l'âme, nous gardant au chaud et fournissant une lumière par laquelle nous pourrions voir les changements que nous devrons peut-être apporter pour avancer.


En fin du compte, cette vallée, si sombre soit-elle, est plus souvent qu'autrement une invitation à un "voyage internel" vers ce trésor caché qui attend d'être découvert et récolté, pour peu que nous acceptions la quête et que nous nous laissions le temps.



68 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout