ma vraie nature

Ce qui m'importe, c’est de permettre à la personne de « libérer sa vraie Nature ».

voici la mienne.

Je suis l’ainé d’une famille de 4 enfants ! Depuis toute jeune, je suis une rêveuse et je pouvais passer des après midi à « méditer » en me berçant dans ma balançoire. 

 

Très tôt, j’ai apprit (croyance #1) « qu’il fallait être responsable pour être valorisée, voire aimée. » Ainsi, je participais assidûment à toutes les tâches ménagères, d’entretient du terrain, je gardais mes sœurs et mon petit frère et ce, presque tous les jours, malgré mon jeune âge. 

 

L’été, mes parents m'encourageaient fortement à m’inscrire à des activités physiques, de loisir,… (croyance #2) « Il ne faut pas rester à rien faire pour être en sécurité. ». 

 

Sans m’en rendre compte, ces croyances ont influencées ma vie durant de longues années. Déjà, vers l’âge de 8 ans, j’ai fais une mononucléose, tant mon système était épuisée!

 

Mon corps m’indiquait déjà qu’il y avait une richesse que je n’exploitais pas.

 

Celle de jouer simplement comme une enfant de mon âge et ce, sans me préoccuper des soucis des adultes! À cette même époque, j'ai vécu plusieurs expériences métaphysiques en ne sachant trop ce qu’il en était.

1993 Je cherche ma voie pour faire mes choix à l’université, je suis confuse, perdue, je ne sais ce qui me passionne… Au CEGEP, j’ai fais mon diplôme en Science pures et santé toutefois, je ne savais toujours pas comment manifester mes aspirations qui habitait au plus creux de mon être.

Plus récemment, en 2012, mes défis de santé étaient complexes et nombreux ; je ne digérais plus rien, j’étais dans un état de fatigue important, diverses hormones étaient débalancées, j’avais des allergies multiples et de l’urticaire chronique et violent. Mes croyances agissaient encore à mon insu, puisque j'étais incapable de m'arrêter alors que j'étais en état de fatigue extrême.

 

Même après 6 mois d’arrêt de travail, mon corps et mon équilibre mental continuaient de se dégrader et donc, plus rien ne me permettait de croire en l’avenir. 

 

Le point tournant fut lorsque j’ai amorcé mes formations en Programmation neuro-linguistique (PNL). J’ai littéralement commencé à guérir, à me retrouver en fait ! 

 

Parce que c’est un des apprentissages que j’en retire :

 

se connecter à ce que nous sommes vraiment, et vivre en congruence avec nous-même, permet d’être heureux, d’avoir de l’énergie et un bien-être physique, psychique et spirituel!

 

Cette expérience m’a permis de revenir à moi, à mes besoins, mes valeurs, que je ne connaissais que trop peu, malheureusement !

 

J’ai appris à être responsable de mes besoins, mes aspirations, mon bonheur ainsi qu’à sortir d’un état de désespoir,  défaitisme et de victime. Donc, cela m’a permis de me reconnecter à ce que je suis profondément, à mon intériorité, pour mieux réaliser ma mission et mes rêves en ce monde.

 

Une fois, une personne m’a dit : « Manon, lorsque tu es présente dans les rencontres, tu nous montres qu’il y a autre chose que des points à l’ordre du jour, des tâches à accomplir.

 

On perçoit que TU ES et donc il y a « l’Être » ! Et qu’on peut juste «être» ! Ça c’est de l’influence: exister depuis notre Être! Et c’est vraiment bon! » 

 

Cette personne m’a fait pleurer instantanément, en me disant ça,  puisqu’elle m’a donné une rétroaction très claire de mon type d’influence,  pour elle.

 

C’est exactement ce que je veux créer:  

 

avec moi, les personnes peuvent ÊTRE et révéler leur vérité; il leur est plus facile de contacter leurs parties secrètes, les symboles, les métaphores, les images qui les habitent… et les zones d’ombres aussi.

 

Par mon coaching, j’aide à l’émergence de leur être profond.

 

En fait, pour moi, ce qui est important pour chaque personne avec qui je travaille, c’est de lui permettre de « libérer sa vraie Nature » et lui permettre d’apprendre à rayonner, tel un soleil ardent, pour enrichir l’humanité de sa Lumière ! 

 

Alors, mes 3 mots seraient : LIBÉRER, CRÉER, INSPIRER !

 

La randonnée en montagne, l’alpinisme, l’escalade de rocher et de glace m’ont permit de me connaitre et de me confronter à des niveaux profonds de mon être! 

 

Faire face à mes peurs, à mes doutes et inquiétudes dans des terrains complètement inhospitaliers fut une école des plus exceptionnelle.

 

Aller au delà de ce que je connaissais de moi-même, m’exposer à des aventures extrêmes fut pour moi une manière non seulement d’élargir la dimension de ma nature, de vivre chaque moment de ma vie d’une manière encore plus intense (frôler la mort) et également de développer mes ressources et mon potentiel (physique, émotionnel, mental et spirituel).

 

Je ressens encore beaucoup de gratitude pour la richesse de ces expériences (physiques et métaphysiques) ainsi que pour être revenue toujours sans blessure ou accident!

Cette Quête ne faisait que commencer. 

 

J'adore voyager... Ainsi, j'ai visité à plusieurs reprise l'ouest canadien et américain, je suis allé au Mexique, en Europe et en Inde.

 

En parallèle, j’ai rencontré mon premier enseignant spirituel en Kundalini Yoga; j’avais 16 ans. Asanas (postures physiques), prayanama (respiration), méditation, mantras, études de textes sacrés faisaient déjà partie de mon existence. Je rencontrerai plus tard en 1998 à l'âge de 26 ans, mon mentor spirituel qui, encore à ce jour, est une des personne les plus significative de mon existence (voir "Moi comme Coach")!

 

Une part importante de ma spiritualité se vivait lors d’expériences physiques intenses et lors d’escapades dans la nature sauvage!

on prend un moment ensemble?
  • Black Facebook Icon
  • LinkedIn Manon Paquette
  • Twitter Manon Paquette
  • Instagram Manon Paquette

Montréal​

Tel: 514 589 6074​

manonpaquette@yahoo.com

On s'écrit?

© 2018 Manon Paquette // Crée avec amour par Drolette

Nom *

Courriel *

Sujet

Message